03-06-2017_23-51-42Les semaines étaient passées sans trop d'autres vagues, comme si la rencontre avec monsieu Houpette avait calmé les craintes de Ludmilla ; tout était très calme... jusqu'à ce soir là.

01-05-2017_23-35-11Tu sais, tu aurais pu faire la vaisselle en rentrant...
" On ne sait pas combien de temps est-ce qu'il va falloir rester à l'hopital... et s'il y avait un problème, Rise ? Et si les choses se passaient mal ? "
Tout ira bien, chéri.

01-05-2017_23-36-37Il était deux heures du matin et, pourtant, l'appartement débordait d'activité. Il fallait vérifier le sac de maternité pour la neuvième fois, décider s'il était vraiment utile de prendre le petit body bleu en plus des douze autres et vérifier encore, une dixième fois, le sac de maternité.

" Rise... "
Ludy, mon coeur ! Qu'est-ce que tu fais debout ?
" C'est maintenant ? Darsh a les premières contractions ? "
Oui. Papa est entrain de vérifier les sacs, on va y aller. Tu devrais retourner dormir...
" Je veux venir ! "
Ce sera très long ma puce, et tu as école. Tonton Darsh va venir te garder, d'accord ?

02-06-2017_15-12-06Pendant ce temps, dans la chambre, Darsh essayait tant bien que mal de faire avec la douleur qui montait.

" Comment tu te sens, mon amour ? "

02-06-2017_15-14-59" Comme si un enfant essayait de sortir de moi.
- Oh... est-ce que je peux faire quelque chose ? "
- M'emmener à l'hôpital ! Je n'en peux plus, je ne veux pas avoir d'enfant sur le tapis de la chambre ! "

02-06-2017_15-15-19" D'accord, mon ange... est-ce que tu veux que je vérifie encore-
- Elton ! Bon sang, ça fait un mal de chien ! "

02-06-2017_15-22-16" E-eh... "
Ludy, je t'avais dis de retourner te coucher... tu sais que tu as cours, demain.
" Ne t'inquiète pas, ma puce ; on revient vite, et avec ton petit frère !
- Ou ta petite soeur.
- Tonton Darsh ne va plus tarder, d'accord ? "

02-06-2017_15-22-44" Mmh... oh, papa ?
- Oui ?
- Et si ça se passe pas bien et que le bébé a deux têtes ? Ou si il est plus beau que moi ? Ou s'il y en a deux ? Ou si on arrive pas à dire si c'est une fille ou un garçon ? Ou si-
- Ludy, Ludy, ça va bien se passer ! Stop ! "

02-06-2017_15-23-11" ... ça va bien se passer, hein ? "
Mais oui !

" Elton, je te jure que si tu ne fais pas vite je vais accoucher sur le parquet ! "

03-06-2017_23-56-04C'est ainsi que, comme lorsque Ludmilla était née, il fallut migrer vers l'hôpital de Willow Creek.

" Mais oui, c'est ce que je te disais lundi au brunch de Samantha ! En fait, c'est Marcel qui a dit à Brigitte qu'Arnaud lui avait dit avoir vu André et Marie chez Lucille, et comme Brigitte croyait qu'Arnaud avait crac-craqué avec André... oui, oui ! Mais non, ce n'est pas vrai, en fait on pensait ça parce que l'autre jour, à la fête d'Emmanuelle... "

03-06-2017_23-56-25Et, comme lorsque Ludmilla était née, la dame d'accueil avait d'autres priorités que la naissance d'un petit être.

" Mh, excusez moi... "

03-06-2017_23-59-06Alors, enfin, Darsh avait pu se revêtir d'une magnifique robe d'hôpital pour aller accoucher ailleurs que sur un tapis ou un parquet, quoique non sans angoisse. J'aurais aimé la rassurer comme je l'avais fait pour Alice, mais c'était tout simplement impossible étant donné qu'elle ne m'entendait pas.

03-06-2017_23-59-43Allez, Darsh, courage... fais nous un beau petit Artson.

04-06-2017_00-00-03...

04-06-2017_00-01-15Pendant ce temps, nouvelles normes d'hygiennes obligeaient, Elton avait dû rester en salle d'attente - et vivait très mal la dite attente.

" Franchement, c'est mon enfant qui va naître ! Qui interdit à un père de voir naître son enfant ! "
Tu serais sûrement tombé dans les pommes, de toute façon.
" N'importe quoi ! "

04-06-2017_00-01-58Elton, arrête de faire les cent pas...
" Combien de temps est-ce que ça fait ? Trois heures ? Quatre ? Je suis sûr qu'il y a un problème. "
Trente-cinq minutes, chéri, ça fait trente-cinq minutes. Un bébé, ça met du temps à arriver.
" C'est horrible ; Ludy avait raison, il aura deux têtes, ou trois... "

04-06-2017_00-06-46Pourtant, malgré toutes les peurs - infondées - de son père, le petit Soen Artson vint au monde avec une seule tête parfaitement normale et un corps en bonne santée.

04-06-2017_00-07-01Bonjour, Soen...
" Aagaahhrlrlrl !

04-06-2017_00-10-22Trois jours plus tard, tout le monde rentrait à la maison.

04-06-2017_00-11-06...

" C'est... ça, mon petit frère ? "
Adorable, non ?
" ... "

04-06-2017_00-11-19Moi, je trouvais ce petit Artson tout à fait charmant.

04-06-2017_00-13-11Ludmilla semblait cependant aveuglée par la jalousie - et par le fait que les bébés n'étaient pas aussi mignons que je le pensais, mais plutôt des petits tas baveux et puants : c'était là l'avis de Ludy.

04-06-2017_00-15-18" Mon amour, il est... il est parfait.
- Oui ; je trouve qu'il ressemble beaucoup à son père. "

04-06-2017_00-17-45C'était un moment magnifique, plein d'amour et de tendresse. Très différent de la naissance de Ludmilla. Plus apaisé, plus chaleureux ; et Elton se sentait enfin libre d'être heureux, pleinement, de la naissance du sang de son sang.

04-06-2017_00-18-17Sans doutes Ludmilla avait-elle senti, instinctivement, comme cette naissance dénotait de la sienne. Hélas, personne n'était vraiment attentif à elle pendant cette periode de sa vie - parce qu'elle réussissait très bien à l'école et qu'elle était moins bavarde qu'avant, ce qu'on imputait à la maturité de l'adolescence plutôt qu'à la peur ou la rancoeur.

04-06-2017_00-23-22Les mois qui suivirent, les amis d'Elton se succédèrent auprès du bébé, là aussi bien plus qu'à la naissance de Ludmilla - ou personne n'osait vraiment s'en réjouir.

04-06-2017_00-23-59" Je te dirais bien félicitations ; mais tu as surtout besoin de courage !
- Je n'ai pas à me plaindre, Soen est un bébé parfait. Ce qu'il est calme...
- Ah, t'as de la chance, vieux ! Cécile fais beaucoup de cauchemars depuis la naissance d'Isabelle... on a pas une minute pour nous, Marion est au bord de la crise de nerf ! "

04-06-2017_00-25-42Je me rendis compte, alors tout à coup, du temps qui était passé. Akito et Jacques étaient en relation stable, Vivaan et Marion parents de deux petites filles. Leurs fêtes au quartier des épices me semblaient plus que lointaines.

04-06-2017_00-26-36C'était une periode de transition entre l'avant -l'enfance, Paris- et l'après -l'avenir, Darsh ; la promesse d'un grand bonheur à venir.

04-06-2017_00-29-06Une fois que le troisième mois fut passé, la maison redevint plus calme : Darsh écrit deux livres, Elton dû envisager de reprendre le travail. Tout était parfait...

04-06-2017_00-29-21... sauf pour Ludmilla, peut-être.

Eyh, ma chérie. Est-ce que ça va ?
" Oui, oui. Je suis entrain de jouer. "

04-06-2017_00-29-45Je m'en étais rendu compte trop tard, de cette solitude dont elle souffrait. En trois mois, elle avait perdu un peu de sa langue bien pendue et de son enthousiasme débordant - et je m'en suis longtemps voulue. Elle avait définitivement murie - et pas de la bonne façon : en fait, elle s'était renfermée, effacée à défaut d'exprimer sa colère, sans doutes persuadée que maintenant que son frère était né, c'était tout ce qu'on attendait d'elle.

04-06-2017_00-30-20Au début, lorsque j'avais compris que quelque chose avait changé chez elle, j'en avais parlé à Elton...

" Rise, tu t'en fais trop. Elle va avoir treize ans, c'est une ado ! Tu sais comment sont les ados, non ? Ils changent, ils sont ronchons. "
Elle n'est pas ronchon, elle est-...
" Est-ce que tu sais si Soen s'est endormi ? J'ai l'impression qu'il ne dort pas beaucoup... "

04-06-2017_00-33-10... mais Elton était occupé par beaucoup de chose ; il avait du mal à déléguer lorsqu'il s'agissait de son fils, puisqu'il n'avait pas pu compter sur la mère de son premier enfant. Reprendre le travail était difficile pour lui.

04-06-2017_00-35-02Quelques autres mois étaient passés, Ludmilla avait retrouvé une place à la maison - différente d'avant, mais une  place : celle de grande fille, posée, discrète, utile à la maison. Comme si elle craignait qu'on l'abandonne maintenant qu'il y avait un autre enfant - qui lui avait été désiré.

04-06-2017_00-51-07J'essayais bien de la rassurer - mais c'était de son père ou de Darsh qu'elle avait besoin d'entendre mes mots.

" Je sais bien, Rise, que tu ne vas pas m'abandonner ; je suis l'héritière ! "
Il n'y a pas que ça, chérie. Tu sais bien que je t'aime.

04-06-2017_00-54-31Avec ces mêmes mois, Elton avait eu une promotion...

04-06-2017_00-55-22... Soen avait grandi...

04-06-2017_00-55-51... la vie était devenue douce. Elton était sur un petit nuage : il avait la vie dont il avait toujours rêvé.

04-06-2017_00-56-51La naissance de Soen fut un grand changement pour tous ; pour Elton, pour Darsh, mais surtout poru Ludmilla... et pour moi.